mythologie

  • Enigme du couple: Perdre l'autre - "Orphée et Eurydice"

    Orphée et Eurydice

     

    ÉLÉMENTS D’ANALYSE D'"ORPHÉE ET EURYDICE" (mythe grec)

     

    Orphée est un légendaire poète de Thrace qui, par ses chants inspirés et la musique divine qu’il tire de sa lyre, émeut toutes les créatures: il apaise les éléments déchaînés, charme les plantes, les animaux, les hommes et les dieux.

     

    Orphée au milieu d'animaux

     

    Le mythe d’Orphée et Eurydice illustre le thème du regard masculin sur la femme, l’interdit de la regarder et la transgression, suivie de la perte tragique.

    Il s’agit ici de la transgression qu’une victime innocente - Eurydice en l’occurence - doit payer par sa mort.

    Orphée est un personnage intéressant sur le plan humain, en raison de son humanité et de sa vulnérabilité. 

    Contrairement aux dieux ou héros grecs courants, on ne lui connaît aucune relation féminine. Il se contente d’une vie contemplative et artistique.

    En général, son histoire avec Eurydice est considérée comme celle d’un grand amour. Un amour si ardent qu’à la mort de la femme aimée, Orphée descend aux enfers pour la retrouver et la ramener sur terre. 

    S’agit-il vraiment de cela? 

    Le "féminin" ou "éternel féminin" d’un homme - ou le "masculin" d’une femme - est un archétype représenté par de multiples figures. Lorsque cet archétype s’éveille chez un être humain, il exprime son dessein ou sa finalité qui est d’établir un lien entre la conscience et l’inconscient, d’être un pont ou une passerelle vers cet autre monde en soi. 

    Lire la suite

  • Enigme du couple: Couple idéal et désincarné - "Eros et Psyché"

    Eros et Psyché-Raphaël

     

    ÉLÉMENTS D’ANALYSE D'"ÉROS ET PSYCHÉ" (extrait de "L’âne d’or" d’Apulée)

     

    Ce conte est extrait d’un ouvrage important, "L’âne d’or ou les métamorphoses", d’un l’auteur romain du 2è siècle après J.C., Apulée.

    Initié aux Mystères d’Éleusis, Apulée a participé aux cultes à mystères. "L’âne d’or" en est imprégné. Il s’agit d’un ouvrage complexe sur le voyage initiatique du héros Lucius. De nombreuses histoires parallèles illustrent le récit principal, dont le conte "Éros et Psyché" qui apparaît au moment précis où Lucius vit une histoire d’amour avec une femme. 

    Ce conte illustre à la fois la psychologie de la femme et de l’homme, et celle du couple: le masculin chez la femme, le féminin chez l’homme, l’ombre féminine sous la forme des soeurs de Psyché, la relation mère-fils figurée par Vénus et Éros. 

    On peut le considérer comme une version très ancienne de "La belle et la bête", mais avec des différences significatives, notamment dans le parcours de l’héroïne et l’intervention de la mère du héros.

    Lire la suite

  • Le féminin divin: Les déesses-mères - "Déméter" - Mère et fille

    Perséphone orne Demeter-Joseph Marie Vien

     

    ÉLÉMENTS D’ANALYSE DU MYTHE DE "DÉMÉTER" (mythologie grecque

     

    À l’aube de l’humanité, a surgi une GRANDE ET MYSTÉRIEUSE DÉESSE-MÈRE dont les multiples avatars partagent les mêmes attributs: féconde, transformatrice, initiatrice, magicienne, ambivalente, sage, elle connaît le monde visible et invisible, règne sur la nature et ses cycles, la fertilité de la terre, des animaux et des hommes. 

    Elle incarne la totalité de la vie: vie, mort et renaissance. Elle règne aussi dans le monde souterrain. 

    Ambivalente, elle peut donner la vie ou la mort. Elle est souvent accompagnée du serpent - son aspect terrestre - et de l’oiseau - son aspect céleste. 

    Son culte se perd dans la nuit des temps. On ne sait pas quand il a commencé, si ce n'est qu'il remonte à la préhistoire.

    La GRANDE DÉESSE a dominé pendant des millénaires sous la forme de nombreuses divinités. Les êtres humains ont projeté sur elles leur vision de la nature et leur conception de la vie, particulièrement sur la figure de la mère.

    Ces déesses-mères sont nées dans des sociétés où la conception de la femme et du féminin était radicalement différente de celle de nos sociétés patriarcales. De nombreux chercheurs sont actuellement en accord sur un point: la divinisation du féminin-maternel dans les sociétés anciennes est dûe en partie à l’ignorance des hommes concernant leur rôle dans la procréation. Pour eux, la femme donnait la vie, ce qui lui conférait une dimension sacrée et leur inspirait respect et vénération.

    La DÉESSE-MÈRE DES ORIGINES est donc un puissant ARCHÉTYPE né dans l’inconscient collectif. Elle est le principe et l’essence du féminin et de la psychologie féminine.  

    ET, EN TANT QU'ARCHÉTYPE, ELLE VIT EN CHAQUE FEMME (que celle-ci en soit consciente ou non).

    Lire la suite

 

SÉANCES PERSONNELLES  ET ATELIERS DE PSYCHOLOGIE CG JUNG

EXPLORATION, CONSCIENCE ET EXPRESSION DE SOI

PAR LES CONTES, MYTHES, RÊVES, ET L'ÉCRITURE CRÉATIVE

(Voir aussi dans l'Agenda: Séances individuelles en ligne -Analyse de Rêves)

 

Reconnaître et assumer sa nature profonde

Comprendre ses conflits et problèmes personnels et collectifs

Analyser, interpréter et assimiler ses rêves

S'exprimer par l'écriture créative et imaginaire - contes, récits symboliques et initiatiques, mythes

 

Contact: Patricia Kleiber au 06 12 95 63 82 - En présentiel à Vincennes et en ligne