couple

Enigme du couple: Reconnaître l'homme maudit - "La belle et la bête"

Femme sculpture bête dans nuit

 

ÉLÉMENTS D’ANALYSE DE "LA BELLE ET LA BÊTE" (d’après le conte de Mme de Villeneuve)

 

La "Belle et la Bête" illustre remarquablement la rencontre avec l’autre, l’altérité, la différence, ainsi que la rédemption mutuelle du couple, après une longue maturation de l’un et de l’autre. La Belle et la Bête ont des problèmes similaires qu’ils doivent conscientiser et assumer avant de pouvoir s’unir. C’est pourquoi ils ont besoin l’un de l’autre.

La version de Mme de Villeneuve, publiée en 1740, est la plus complète, la plus passionnante et la plus riche, car elle raconte l’enfance de la Bête avec discernement et justesse. Elle élabore une origine psychologiquement cohérente de la malédiction de la Bête. 

Lire la suite

Enigme du couple: Libération de l'homme-lion - "L'alouette chanteuse et sauteuse"

Femme et colombe dans l'obscurité

 

ÉLÉMENTS D’ANALYSE DE "L’ALOUETTE CHANTEUSE ET SAUTEUSE" (conte de Grimm)

 

Il existe de nombreuses variantes plus ou moins complexes et originales du conte "La belle et la bête": celui-ci en est une. 

La rencontre entre des couples opposés comme "la belle" et "la bête" est un thème universel, remontant à la mythologie antique.

Ces contes posent le problème du couple et de l’union entre le féminin et le masculin. Mais contrairement à la "Belle" de la version classique de base qui se contente d’accepter la "Bête" de manière passive, les femmes des autres versions sont plus actives et combattives, ayant déjà intégré un masculin positif. 

Cela leur permet d’aider l’homme animalisé à se libérer et à trouver son identité masculine perdue ou pervertie à la suite d’une malédiction. Elles sont pour l’homme des femmes-guides autonomes et libératrices.

Précisons que chaque conte met en exergue une situation singulière: chaque solution, chaque parcours de délivrance et chaque dénouement y est unique.

C’est cette singularité qui permet de déceler dans chaque conte une destinée propre, ou le symbole d’un être humain unique, avec sa psyché personnelle, ses problèmes, ses conflits, ses manques et son aspiration à se réaliser.

Malgré leur essence archétypique et universelle, les contes nous révèlent le moyen de nous libérer et nous réaliser dans des circonstances particulières. Car ils constituent une sorte de réservoir infini où l’on peut puiser une intelligence profonde de la vie, la manière juste d’agir pour résoudre un problème ou affronter une épreuve précise. 

Dans le conte "L’alouette chanteuse et sauteuse", la "Belle" ne doit pas se contenter d’accepter et d’aimer "la Bête" et de se détacher de son père. Elle doit de surcroît s’engager dans un chemin initiatique semé d’embûches pour retrouver l’homme qu’elle aime et le libérer définitivement, un chemin qui va la mener très loin et très haut.

Lire la suite

Destin de femme: Le sacrifice de soi - "La femme aux mains coupées"

Femme dans nature-Camille Pissarro

 

ÉLÉMENTS D’ANALYSE DE "LA FEMME AUX MAINS COUPÉES" (conte de Grimm)

 

Le conte de "La femme aux mains coupées" est le chemin de vie d’une femme dont l’enfance a été difficile et douloureuse. Cette femme doit se sacrifier pour éloigner la malédiction attirée sur elle par son père. Pour cela, elle accepte que son père lui coupe les mains. Puis, en effectuant un long parcours initiatique et spirituel, elle parvient enfin à guérir de sa blessure initiale et à accomplir sa destinée.  

Psychologiquement, ce sacrifice va s’avérer utile et positif: il va aider cette femme à affronter le complexe qui la possède, son masculin destructeur, et à se libérer de ses parents négatifs. 

Les concepts de Jung "animus" et "anima" représentent notre bisexualité psychique. 

L’animus représente la nature masculine de la femme et l’anima la nature féminine de l'homme. Il s'agit de deux archétypes qui demeurent souvent inconscients et influencent notre comportement sans que nous en ayons conscience, particulièrement notre comportement vis-à-vis du sexe opposé. 

Comme ils sont profondément enfouis en nous et influencés par l’histoire de l’humanité, ils relèvent d’abord de l’inconscient collectif. Si nous parvenons à les déceler en nous, ils nous permettent d’établir un lien enrichissant avec notre inconscient, en constituant une passerelle vers notre psyché profonde. 

Les aspects négatifs d’"animus" ou d’"anima" sont souvent dus à un problème issu des parents, du père ou de la mère.

Il en est ainsi dans ce conte, où le masculin/animus va agir contre l’héroïne une grande partie de sa vie.

Lire la suite

 

SÉANCES INDIVIDUELLES DE PSYCHOLOGIE DES PROFONDEURS ET CONNAISSANCE DE SOI 

(Voir événement de l'agenda correspondant, ainsi que les pages Écriture - Rêves)

Accompagnement et soutien psychologique - Compréhension et connaissance de soi - Assumer la souffrance personnelle et collective