niée

Destin de femme: Féminin négligé et outragé - "La belle au bois dormant"

Belle au bois dormant 2

 

ÉLÉMENTS D'ANALYSE DE "LA BELLE AU BOIS DORMANT" (conte de Grimm)

 

Il y a très longtemps un roi et une reine s’alanguissaient de n’avoir pas d’enfant. Chaque jour ils se lamentaient: "Si nous pouvions avoir un enfant!" C’était en vain.

Un jour cependant, alors que la reine était allongée dans son bain, une Grenouille croassa dans la prairie et lui parla ainsi: "Ton voeu sera exaucé, l’an à venir tu mettras au monde une fille."

 

Le conte de "La Belle au bois dormant" pose essentiellement le problème de la FEMME DANS NOTRE CIVILISATION et de la manière dont elle est considérée.

Ce conte a circulé des siècles durant, puis a disparu durant une longue période. Ce sont les frères Grimm qui l’ont retrouvé en Allemagne.

Il a inspiré de nombreux écrivains et poètes, dans la mesure où la femme plongée dans le sommeil représente le féminin du poète, sa muse, son inspiratrice, dans ce mouvement cyclique du sommeil à l’éveil qui équivaut à celui de la création.

La version des frères Grimm s’appelle "Dorn Röschen" ("petite rose épineuse"). Comme dans de nombreux contes, le désir d’avoir un enfant est fort. Et sa naissance est précédée d’une longue période de stérilité, de gestation, d’attente douloureuse

Elle correspond à la période de créativité, souvent précédée d’une période de dépression, d’inertie, d’apathie, d’ennui. À l’issue de cette attente survient une naissance surnaturelle et quasi miraculeuse. 

Psychologiquement, une telle naissance annonce des éléments psychiques eux aussi surnaturels et irrationnels.

Lire la suite