monde imaginaire

"La matriarche" - Fiction africaine

 

LA MATRIARCHE - FICTION AFRICAINE

 

Matriarche

 

La matriarche avance d’un pas indolent dans le bush, ouvrant la voie à la femme qui la suit.

La vieille éléphante est lourde et altière. On l’appelle "matriarche", parce qu’elle a beaucoup vécu et conduit de troupeaux à travers la région. Elle a survécu à tout: les famines, les sècheresses, le cruel manque d’eau. Pour les éléphants, l’eau est non seulement un besoin essentiel, mais une bénédiction. Le rituel du bain est irrésistible, pour leur survie et leur plaisir. Le plaisir du jeu, le plaisir de se rouler avec délectation dans la boue, de s’en gorger, s’en barbouiller de leur trompe, puis se replonger dans l’eau avec délice.

Lire la suite

"La rosière et le menhir" - Fiction

 

LA ROSIÈRE ET LE MENHIR - FICTION

 

"Je me sens si fragile, je ne suis qu’un de ces frêles roseaux qui penchent la tête vers la rivière, dit-elle.

- Et moi, je suis dur et inflexible, une pierre érigée en cette terre depuis des siècles, répondit-il.

- Peut-être y a-t-il en moi tout de même  un peu de force?

- Et en moi un peu de douceur et d’abandon?

- Comment savoir? N’aimerais-tu pas, toi…

- Si, la coupa-t-il sèchement, j’aimerais parfois être roseau, flexible, souple, me livrant au vent et aux caprices de la nature, mais je ne sais pas ce que c’est.

- Tout comme j’ignore tout de la pierre dure qui jamais ne casse, jamais ne se brise, indéracinable…

- Toi aussi, tu l’es à ta manière, indéracinable! l’interrompit-il brusquement.

- Peut-être, répondit-elle vaguement, mais n’oublie pas que l’on a taillé tant de flûtes dans mes rameaux que j’ai l’impression d’avoir voyagé dans le vaste monde et qu’une parcelle de moi réside partout.

- Oui, maugréa-t-il maussade, alors qu’on n’a pas voulu de moi: je ne suis pas taillable! ont-ils prétendu.

Lire la suite

"La caméléone" - Fiction

 

LA CAMÉLÉONE - FICTION

Il était une caméléone verte aux yeux globuleux rouges. Elle vivait toute seule et, comme ses semblables, avançait lentement, à un rythme régulier: un pas en avant, deux pas en arrière. Malgré sa lenteur, elle avait de la grâce et, sans le savoir, dansait. Ce qui ne l’empêchait pas de s’attrister.

La pauvre caméléone avait oublié combien elle était habile à endosser les couleurs de la nature, à s’y dissimuler grâce à sa merveilleuse faculté d’invisibilité. Elle avait oublié combien son corps, quoique ingrat en apparence, pouvait être agile, souple, plein de joliesse. Elle ne voyait plus qu’une chose: sa lenteur qui lui était devenue pesanteur, une infirmité misérable. A tel point qu’elle désespérait de pouvoir continuer de vivre ainsi.

Lire la suite

 

SÉANCES INDIVIDUELLES  DE PSYCHOLOGIE - EN LIGNE

TRAVAIL SUR SOI - EXPLORATION DE SOI PAR L'INTERPRÉTATION DES RÊVES

(Voir dans l'Agenda: Séances individuelles en ligne - Analyse de Rêves)

 

Explorer, interpréter et assimiler ses rêves pour mieux se connaître

Assumer ses souffrances, les dépasser pour devenir soi-même 

Comprendre ses schémas relationnels et ses problématiques personnelles et collectives

Etablir un contact avec son être profond par l'imagination active (par l'écriture, le dessin...)

 

Contact: Patricia Kleiber au 06 12 95 63 82